Favoris d’août

august-2

Bonjour guys ! Comment allez-vous en cette fin d’été ? Oups, pardon, je ne voulais pas en rajouter une couche. Mais pourquoi déprimer à l’idée que septembre arrive ? La rentrée m’a toujours excitée, petite j’adorais écrire mon nom sur les étiquettes des cahiers, l’odeurs des manuels, préparer ma tenue la veille, la changer le jour même car elle n’allait plus, mon nouveau cartable Chipie et ma trousse Diddle. Croiser les doigts pour être avec mes amies et avoir une gentille maitresse, et surtout de bonnes notes. En grandissant, l’excitation de la rentrée des classes n’est pas partie. Maintenant je suis diplômée et je suis bien contente de ne plus faire partie du système scolaire après 18 ans dedans. Néanmoins, toute cette effervescence intérieure et cette organisation pré-rentrée me manque un peu.  Avoir des camarades aussi, faire des rencontres. Je suppose que l’on est jamais totalement satisfait de ce que l’on a. C’est quand on ne l’a plus que l’on se rend compte que cela nous manque. Je suis nostalgique de mon enfance ces derniers temps, j’aurais dû plus profiter de tout et de tout le monde, de ces instants simples d’insouciance et de joies pures. Me voilà malade et seule, piquée par les larmes en repensant à moi, petite fille. Elle était mignonne et gentille, j’aurais dû être moins dure avec elle, moins exigeante, penser moins aux autres et me préserver. Mais voilà, c’est trop tard et cela ne sert à rien de regretter. J’ai tout de même eu une enfance heureuse et j’en suis ravie.

Je ne suis pas partie en vacances, il n’a pas fait beau en juillet mais août m’a illuminée de cet astre brûlant à des milliards de kilomètres. Les jours et les semaines se sont enchaînés de façon plaisante dans l’ensemble. J’ai pris du temps pour moi, je suis très fatiguée, j’essaie de me ménager, de me faire passer en premier. Ça m’a fait du bien de ralentir, de m’écouter, de méditer, de me détendre, de ne pas avoir de contraintes. Faites-le, vous ressentirez la différence, en bien évidemment. Durant ce mois, j’ai eu l’opportunité de (re) découvrir quelques petites choses que je voulais partager avec vous.

-L’infusion « Sweet Vanilli » de Clipper Teas :
Clipper-Pack-3D-78x139x68-20-envs-Sweet-Vanilli

Vous connaissez les glaces à l’italienne vanille fraise que tout le monde prend durant les grandes vacances ? Vous aimez vous aussi ? Eh bien cette infusion a ce goût là. Gourmande mais pas écoeurante, j’adore. A défaut de manger des glaces cet été, j’aurai bu du thé.

vanille-fraise-407x350

J’adore la marque Clipper, leurs produits sont bio, ils on vraiment les saveurs qu’ils prétendent avoir, leur gamme est variée. Vous pouvez la découvrir sur leur site internet : https://www.clipper-teas.fr/sweet-vanilli/

Ce que je reproche est le prix et le fait qu’il est difficile de trouver leurs produits. Le supermarché où je vais a un rayon bio plutôt restreint, depuis une semaine je veux me racheter une boite de cette infusion mais leur stock n’est pas refait. Dommage…

INGRÉDIENTS : Hibiscus*, cynorrhodon*, rooibos*, réglisse*, arôme naturel de fraise avec autres arômes naturels, vanille* (3%), arôme naturel*, écorce d’orange*. *Ingrédients issus de l’agriculture biologique

Personnellement je ne sens pas du tout la saveur d’écorce d’orange, mais ceux de la vanille et de la fraise sont très présent. L’hibiscus est ma plante favorite en infusion. Faites attention car il y a de la réglisse, si vous faites de l’hypertension n’en buvez pas plus d’un sachet par jour.

-Eponge de konjac « 

280x280-1521021038-408ce358c0

Konjac, késako ?

Cette éponge Konjac nettoie votre peau en profondeur chaque jour avec délicatesse. Une fois gorgée d’eau, elle devient moelleuse et élimine les peaux mortes en douceur, désincruste les pores et stimule la micro-circulation sanguine. Sa texture délicate convient à tous les types de peaux, mêmes les plus sensibles ou les peaux à tendance acnéique. Chaque jour, la peau est nettoyée en profondeur, les pores se resserrent, le teint est pur, unifié et éclatant. Véritable soin beauté, cette éponge apportera un effet tonique, anti-âge et défatiguant à votre visage

C’est un descriptif marketing à vocation lucrative, néanmoins il s’agit de la vérité. Ma peau n’a jamais été aussi douce et son grain lisse depuis que je me nettoie le visage matin et soir avec cette éponge. Je ne mets pas forcément de produit nettoyant dessus, sa texture se suffit à elle-même. Ça ne coûte vraiment pas cher, j’ai trouvé la mienne au Leclerc mais il y en a partout. Aromazone en vend pour une poignée d’Euros, ce site vend énormément de choses et à des prix défiants toute concurrence. Je vous conseille d’aller faire un tour sur leur site.

L-eponge-konjac-qu-est-ce-que-c-est

Utilisation : Pour nettoyer votre visage en douceur, commencez par imbiber d’eau votre éponge Konjac en l’immergeant dans un bol rempli d’eau par exemple. Vous pouvez l’utiliser avec de l’eau pure ou accompagnée d’une noisette de votre nettoyant visage favori. Massez délicatement votre visage avec l’éponge du centre vers l’extérieur, par de légers mouvements circulaires.

Le site de la marque Loua qui est celle que j’ai : https://loua-ld.fr/
Elle est vendue 5.90E sur le site Coradrive.fr :http://bit.ly/2wb1lKu

 – Capsules Compatibles Nescafe® Dolce Gusto® Chocolat chaud blanc x 12 – Columbus Café & Co :

capsule-dolce-gustor-compatible-columbus-chocolat-blanc-chaud-x12.jpg

Adeptes des boissons ultra gourmandes ? Ces capsules Columbus Café & Co compatibles Nescafé® Dolce Gusto® sont faîtes pour vous. Dégustez un chocolat blanc onctueux et velouté surmonté d’une légère mousse chocolatée grâce à cette recette qui ravira vos papilles. Octroyez-vous un plaisir sans fin à tous moments de la journée avec ces capsules Columbus Café & Co. Volume en tasse conseillé : 170 ml.

360_dolce_gusto_compatibili_cioccolato_bianco

Adepte des boissons gourmandes ? Oui, oui et encore oui. Tous les matins c’est un énorme mug de chocolat chaud. Qui n’aime pas le chocolat ? Bon, je trouve que l’appellation de chocolat blanc est une hérésie car il n’y a pas de cacao, juste du lait et du sucre. Mais c’est tellement bon qu’on s’en fou de savoir comment on appelle ça. Je voulais passer une commande sur le site Maxi Coffee qui vend des capsules pour Dolce Gusto. Toujours confrontée au même problème de supermarché de campagne aux rayons peu fournis, je voulais tester autre chose que les capsules classiques. Le site vend une gamme aussi longue que les bras d’elastic girl dans « Les indestructibles ». Quand j’ai vu que le chocolat chaud blanc existait, je n’ai pas hésité une seconde. Le seul point négatif : je n’ai commandé qu’une boite. Et comme mon mug est immense, il faut deux capsules pour le remplir. La boite en contient 12, donc en 6 jour j’ai tout bu. Snif. C’était une tuerie.

Le prix est élevé : 4.95E la boite de 12 capsules sur le site Maxi Coffee : http://bit.ly/2ORP1qm, mais la livraison rapide et gratuite en relais. Je recommanderai chez eux, pour sûr, et cette fois je prendrai au moins 3 boites.

-« Gossip Girl » sur Netflix :

gossip-girl-602118_w767h767c1cx3163cy1461

10 ans plus tard … C’est reparti pour un round. J’ai déjà visionné cette série au moins 3 fois, j’étais ado et accro. Je connaissais les épisodes par coeur, je faisais partie de la team Blair et Chuck, je voulais les cheveux de Serena et ses Louboutins. Au bout d’un moment je me suis dis qu’après trois ou quatre été à regarder la série je pouvais arrêter. Ce que j’ai fais. Jusqu’à cet été où, voguant sur Netflix, j’ai vu écrit « Gossip Girl ». Whaaaat ? Et me voilà face à l’écran, entendant « You know you love me, XOXO, Gossip Girl » résonnant dans mon casque, et tous les souvenirs qui ressurgissent. Bon, j’ai pas regardé la vingtaine d’épisodes des 6 saisons, j’ai pas que ça a faire non plus, je me suis contentée du premier et du dernier de chaque saison. Ma mémoire est encore bonne. Je me rappelle de certaines tenues, coiffures, répliques, musiques… Ah, le bon vieux temps. Pour celles et ceux qui ne connaissent pas GG ( Nan mais allô tu vis sur quelle planète ? ), voici le Synopsis :

« Les étudiants privilégiés des écoles privées de Constance Billard, pour les filles, et de St Jude, pour les garçons, dans l’Upper East Side, un quartier de Manhattan à New York, sont tous accros au blog de « Gossip Girl » une mystérieuse blogueuse qui dévoile tous les derniers potins et rumeurs sur leur communauté très fermée. La série débute par l’arrivée de Serena Van Der Woodsen, qui revient à Manhattan d’une prétendue pension, après avoir disparu sans donner de nouvelles. Elle retrouve ainsi sa meilleure amie, Blair Waldorf, qui comme tout le monde est très étonnée de revoir Serena. La série suit la vie de la jeunesse dorée de Manhattan : Serena Van Der Woodsen, Blair Waldorf, Nate Archibald et Chuck Bass, ainsi que celle du « Garçon Solitaire », Dan Humphrey et de sa sœur Jenny, qui viennent d’un milieu plus modeste : Brooklyn. Ils sont également entourés d’adultes : Lily Van Der Woodsen, la mère de Serena ; Bart Bass, le très puissant père de Chuck ; Rufus Humphrey, le père de Dan et Jenny, ancienne star de pop rock reconvertie en propriétaire d’une galerie d’art ; Howard Archibald, le père de Nate ainsi qu’Eleanor Waldorf, mère de Blair et créatrice de mode. »

Rassurez-moi, vous aussi vous avez craqué et vu au moins un épisode à nouveau cet été ? Je ne m’en lasse pas, c’est comme « Desperate Housewives », je connais chaque épisode ( ou presque ), je ne m’en lasse pas. On s’attache aux personnages, on s’identifie à eux. Ce n’est pas une série profonde mais bien jouée, bien écrite, et au fond il y a une morale dans chaque épisode. A nous de la déchiffrer et de l’interpréter selon notre ressenti. Bien qu’il s’agisse de gens riches, ils s’agit avant tout d’être humains qui rencontrent des problèmes auxquels nous sommes tous confrontés. Ce n’est pas de la science-fiction, de la fantasy, de l’horreur ou que sais-je. C’est réaliste humainement et émotionnellement parlant et ça fait du bien de voir que nous ne sommes pas seuls à douter, avoir peur, être déçus, tristes, esseulés, mais aussi que l’amitié et l’amour, malgré les hauts et les bas, sont précieux et éternels.

Comment se sont passées vos vacances ? Que faites vous à la rentrée ? Si vous connaissez /testez / regardez… une ou plusieurs des choses dont je vous ai parlé, n’hésitez pas à donner votre avis. J’espère que vous allez bien, que vous ne déprimez pas. Je vous souhaite une belle rentrée, quoi que vous fassiez. La vie réserve bien des surprises, des rencontres, des rebondissements. Des choix se mettrons face à nous, des erreurs nous ferons, des décisions nous prendrons, des déceptions nous connaîtrons, mais avant tout nous serons. Etre ou ne pas être n’est pas la question. La question est : qui voulez-vous être ? Une fois la réponse trouvée, mettez tout en oeuvre afin de devenir cette personne. Vous pouvez le faire car cette personne, c’est vous. Alors, qui êtes vous ?

Bisous ( XOXO ), Ada. 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s