Une semaine un dessert #8

img_how_to_make_orange_cake_in_the_microwave_840_600

Fondant à l’orange ganache au chocolat 

Bonjour guys ! En ce moment j’enchaîne les pâtisseries réussies. Tellement fière que je les photographies et que j’en fais des articles. Cette rubrique se remplie vite. J’espère que vous prenez autant de plaisir à lire que moi à cuisiner. Cette semaine j’ai concocté un gâteau qui ne paie pas de mine mais qui émoustillera vos papilles. Accessible à toutes et à tous, c’est le gâteau parfait pour s’occuper lors d’un dimanche pluvieux avec les ingrédients du frigo et des placards.

LES INGRÉDIENTS : 

Pour le gâteau au yaourt : 

-1 pot de 125g de yaourt nature au fromage de chèvre

-1 sachet 1/2 de levure chimique

-1 pincée de sel

-1 pincée de bicarbonate de soude

-Le jus d’1 orange 1/2 ( l’autre moitié servira à imbiber la génoise )

-3 oeufs fermiers

-3càs de sucre blanc

Pour la ganache au chocolat : 

-La moitié d’une briquette de crème de soja cuisine

-La moitié d’une tablette de chocolat noir à dessert

 

LA PRÉPARATION : 

De la ganache : 

Elle est à réaliser en premier car elle devra aller au frais au minimum 2h. Faire bouillir la crème et y ajouter le chocolat coupé en petits morceaux. Bien remuer et réserver.

Du gâteau : 

Battre les oeufs avec le sucre, ajoutez le jus d’orange puis la farine, la levure, le sel et le bicarbonate. Remuer jusqu’à obtention d’une pâte homogène et aérienne. Laissez au frais environ 15 min le temps de préchauffer le four à 200C°. Beurrez et farine un moule de 20cm, avec un cercle amovible, c’est plus pratique. On veut un gâteau haut de sorte qu’on puisse le découper en deux et y insérer la ganache, d’où la quantité de levure ainsi que la petite taille du moule. Enfournez pour environ 20 min à 180C°. Enlevez le cercle et laisser refroidir avant de découpez le chapeau.

Sortez la ganache pour qu’elle se détende le temps de refroidissement de la génoise. Imbibez la partie inférieure d’une partie du jus d’orange, remuez la ganache et étalez-la avant de recourir avec le chapeau que vous imbiberez du jus restant. Tadaaaaa :

FullSizeRender 3

Vous avez vu l’intérieur de ce gâteau, comment la génoise est ultra moelleuse ? On y dormirait dedans ! Et l’odeur légère de l’orange qui se diffusait, mes narines en ont bien profité. Aucune matière grasse ni dans le gâteau ni dans la ganache et peu de sucre. Il n’était ni gras ni écoeurant, mais quand même gourmand. Le lendemain il était toujours très moelleux.

FullSizeRender 5

Et voilà un dessert simple mais goûtu. Après tout, pourquoi la simplicité ne rimerait-elle pas avec plaisir ? Certes les religieuses au caramel de Michalak ou les entremets composés de 8 éléments différents me font de l’oeil mais je ne suis qu’une amatrice et pour le moment une bonne recette digne des grands-mère me suffit. Je suis une mamie gâteau, une vraie. Si vous réalisez cette recette, n’hésitez pas à me dire ce que vous en avez pensé. Chez moi, ils ont adoré. A la fin du repas il en restait environ l’équivalent de 3 parts pour le lendemain. Il se conserve très bien à température ambiante, je vous garanti que la ganache ne fond pas ni ne devient dure ( bon, bien sûr si vous le faite en pleine canicule ou au contraire dans une pièce à -10C° je ne pense pas que le résultat soit le même ) et que la génoise est encore aérienne. Quelle est votre recette mamie gâteau préférée ? Régalez-vous mes petits gourmands de lecteurs !

Bisous, Ada. 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s