Une semaine un dessert #5

i22139-galette-pomme-cannelle

La galette des rois et des reines 

 

Bonjour guys ! Fin(e)s gourmet(te)s que vous êtes, me voici de retour avec la série une semaine un dessert. Pourquoi attendre l’Epiphanie pour réaliser une galette ? C’est si bon. Je vis dans le Sud, et ici c’est traditionnellement une couronne briochée saupoudrée de sucre perlé aromatisée à la fleur d’oranger ou recouverte de fruits confits. Mais je ne suis pas équipée pour réaliser une pâte à brioche et le boulanger du coin en fait une délicieuse. En revanche, les galettes des rois sont bannies chez moi car trop grasses. En effet, la crème frangipane est un mélange de crème d’amande et de crème pâtissière, autrement dit du beurre et du beurre. Surtout qu’elle se trouve entre deux rouleaux de pâtes feuilletées pour une double dose supplémentaire de beurre. Lourde à digérer, écoeurante et malvenue après la période des fêtes, nous n’en achetons jamais. J’ai donc décidé d’en préparer une mais sans crème pour un résultat léger, fruité et délicieux garanti. Je vous propose également des alternatives vegan. On passe en cuisine ?

INGRÉDIENTS :

 

apple

 

 

-3 pommes rouges ( bio de préférence )

-50g de beurre doux ( ou de margarine végétale )

-3 càs de poudre d’amande

-2 rouleaux de pâtes feuilletées ( pur beurre ou existe en version vegan )

-3càs de sucre blanc ( ou stévia )

-1 càs la cannelle moulue ( vous pouvez aussi ajouter un mélange quatre épices pour un effet pain d’épices )

-1 pot de yaourt au soja

-1càc de miel ( ou de sirop d’agave pour les vegan )

-1càs de Bailey’s ( optionnel mais fait la différence )

-1 oeuf pour la dorure ( ou de la margarine ou de l’huile pour les végan )

LES ÉTAPES :

 

IMG_4844

Peler et détailler les pommes puis les faire caraméliser ( une petite dizaine de minutes pour ma part ) dans une poêle avec le sucre, le beurre en dés, le miel, la cannelle et le Bailey’s. C’est pour donner du goût, pas pour se bourrer le bout du nez. Avec la chaleur, la teneur en alcool disparait, ne vous inquiétez. Je ne bois moi-même plus d’alcool depuis deux ans. Une fois caramélisé, laisser le tout de côté et dérouler les pâtes. Faite maison elles sont meilleures mais nous ne savons pas tous faire ou n’avons pas forcément le temps. Mettez celle du bas sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé, piquez à l’aide d’une fourchette. Mélangez le yaourt au soja avec la poudre d’amande et recouvrez le premier cercle de pâte. Disposez ensuite les pommes. Prenez garde à bien laisser 1.5 cm à 2cm sur le bord afin de coller l’autre cercle.

IMG_4461

N’OUBLIEZ PAS LA FÈVE ! Ou les fèves en l’occurrence. J’en ai glissé deux pour plus de croquant. Humidifiez les bords avec de l’eau et recouvrez avec le reste de pâte. Chiquetez bien les bords à l’aide du dos d’un couteau, faites un trou au milieu afin de laisser l’air s’échapper à la cuisson, battez l’oeuf et étalez sur le dessus puis, toujours avec le dos du couteau, dessinez à votre guise. Je suis restée classique avec les demi-cercles.

FullSizeRender 2

Et hop ! ON enfourne pour 40 minutes à 180C°. Le temps de cuisson peut varier selon votre appareil, le mieux est de jeter un coup d’oeil au bout de 30 min et ensuite de surveiller la cuisson.

IMG_1654

On patiente et on s’impatiente, surtout à cause de cette délicieuse odeur qui embaume toute la maison et qui donne envie de la manger au lieu de la regarder se dorer la pilule.

 

On peut enfin la sortir, aie, je me suis brûlée. Pas grave. Je peux pas attendre. Un couteau à pain, hum, ça croustille ! Oh, que c’est appétissant. Les pommes sont fondantes et chaudes, ce qui contraste avec la pâté craquante. Pas trop sucré, pas lourd car pas de crème pâtissière, d’amande, frangipane ou autre crème bien grasse. Ah, j’ai failli manger la fève. Et non, c’est ma mère et mon plus jeune frère qui ont eus les fèves que j’avais cachées. Mais nous n’avions pas de couronne alors… Ils s’en sont resservis ! Les gourmands. Mais j’étais bien contente de les voir se régaler. Il ne reste qu’une petite part. Un succès. En parlant de succès, c’est une pâtisserie que j’aimerais bien réaliser. Un prochain défi dont je ferais un article ? Peut-être…

 

Ca donne envie hein ? On est d’accord. Si vous réalisez cette recette, dites moi ce que vous en avez pensé. Et vous, vous êtes plutôt galette frangipane ou sans crème ? Ou bien brioche sucrée ou fruits confits ? Bonne dégustation et à très vite dans un prochain article.

Bisous, Ada. 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s