Le sport c’est… #2

22

 

Passons donc à l’été, souvent synonyme de glaces, barbecue, apéros, grillades… que j’ai connu aussi chaque année, mais cette fois un peu moins. Je mangeais quand même le risotto de ma mamie et les glaces Magnum double caramel mais avec parcimonie et le reste du temps c’était crudités, fruits, fromage blanc, produits à base de soja, stop aux sauces, fast foods etc. Et bien entendu, sport à volonté. En plus des abdos quotidien, je faisais du gainage et des pompes ainsi que des altères. J’allais marcher presque tous les jours, cela dépendait de la météo. Avec mon père nous allions également souvent faire des kilomètres à vélo. Je me souviens d’une fois où j’ai bien cru ne jamais venir à bout de cette ligne droite, le vent en face. C’était comme si le pédales étaient en plomb. Je peux vous dire qu’à la fin de l’été j’avais les muscs des mollets qui ressortaient dès que je marchais et des cuisses de grenouille. Il y a un cours de tennis en bas de mon village, nous y sommes allés souvent avec mes parents et mes frères, mais le matin car l’après-midi le soleil tapait trop fort. On suait à avoir des vertiges, non recommandé. J’ai aussi fait du sport plus doux : transat / livres / magasines. Ben oui, je m’asseyais de temps en temps quand même. Je m’abreuvais d’ice tea maison ( du thé avec des feuilles de menthe, jus de citron et glaçons ), d’eau de coco, de smoothies maison ( myrtille banane, mon préféré ) et je rôtissais. Cet été là, j’ai vraiment vu la différence concernant non seulement mon corps qui a vite fondu ( à cause du soleil ? ) et des muscles qui se sont dévoilés. Ma peau était également plus jolie et mes cheveux plus résistants. Il n’y a pas de secret de toute manière : alimentation variée, équilibrée, à base de produits frais et de saison, savoir se faire plaisir de temp à autres, et pratiquer des activités physiques régulières.

 

En variant les exercices car toujours faire travailler les mêmes endroits finit par devenir inutile. La natation est excellente aussi, et cet été, comme tous les étés, nous étions invités chez des amis à mes grands-parents qui ont une piscine creusée. J’en ai profité pour faire des longueurs, j’adore l’eau. Je ne suis pas devenue une « fit girl » pour autant mais j’ai passé deux mois à faire du sport et à me préparer des assiettes goûtues et  équilibrées, tout en mangeant au restaurant ou aux repas de famille sans frustration ni culpabilité. Le lendemain je faisais une journée « detox » et du sport de façon plus intense et voilà, il n’y avait pas mort d’homme. Ou de femme en l’occurrence. J’ai passé un super été, je me suis réconciliée avec mon apparence physique, je me sentais mieux dans mon corps et dans ma tête. C’est le dernier bon souvenir que j’ai de ma relation avec la nourriture et le sport car de rééquilibrage alimentaire je suis tombée dans un vice malsain menant à l’anorexie. Cette maladie n’est pas due à une envie de perdre du poids pour des raisons purement esthétiques, c’est bien plus compliqué. J’ai écris un article sur mon anorexie que je vous invite à lire ici : https://adaraynalvulpiani.wordpress.com/2017/03/14/lanorexie-cest-fini-mon-programme-de-remise-en-formes-partie-1/

bike-1418468_1920-1080x675

La rentrée s’annonce, à Bordeaux, dans une résidence étudiante disposant d’une salle de sport, la seule bonne chose de cet endroit que j’ai quitté au bout de 2 mois tant c’était insupportable d’y vivre. J’en ai déprimé. Bref, c’est une autre histoire. Donc, le sport. Il y avait un vélo elliptique sur lequel j’allais entre 20 et 30 minutes par jour et un appareil de musculation pour les jambes et les bras. Je soulevais 10, 20, 30 kg selon les exercices que je souhaitais faire. Abdos, gainage et pompe quotidiens. Niveau bouffe, légumes, fruits, yaourts au soja, breuvages soit disant minceur. Je m’accordais un pain aux raisins de temps à autres à la boulangerie d’à côté, la seule bonne chose du quartier où j’étais, mais c’est tout. Pas d’écart, pas de mal bouffe, et quantités réduites. Comme je ne suis restée que 2 mois, je n’ai pas pu profiter de la salle de sport de sorte que je vois quelque changement radical dans mon apparence, mais vous remarquez que depuis que je me suis inscrite à la salle de sport la première fois au début de l’année 2014, je n’ai pas arrêté de pratiquer une activité physique quasi journalière depuis. La clé est de faire ce qu’il vous plait. On dit que le running est génial, mais je hais courir, et je ne me force pas à le faire. On aura beau dire que c’est super pour le coeur, brûler les calories, se sculpter un corps de rêve etc. Je m’en fiche, je déteste courir depuis que je suis gamine, c’est toujours le cas, donc je ne cours pas. Ne pas se forcer, faire ce qu’il nous plait et le sport devient une partie de plaisir et non pas une contrainte que l’on s’impose.

fitgirl-mars

Je suis ensuite retournée vivre chez mes parents et là j’ai commencé le yoga. J’ai parlé de cette discipline dans un article à part entière tant cela a changé ma vie. J’en fais tous les jours, en fin de journée, cela m’est essentiel. En parallèle, je fais du sport à proprement parler entre midi et deux. Cardio, renforcement musculaire, pilates, swiss ball… je fais un peu de tout. J’aime varier afin de ne pas me lasser, et c’est aussi important de sorte que différentes parties du corps travaillent. Je choisis les vidéos sur Youtube en fonction de mon état du moment : la fatigue, si j’ai mal à tel ou tel endroit, si au contraire j’ai la patate etc. Il y a des centaines de vidéos, des milliers peut-être, il faut être vigilant(e) à ne pas tomber sur n’importe quoi. Une mauvaise posture ou ne pas s’échauffer et on risque de se blesser. Il y a des programmes avec des séances ciblées et tout un planning comme le Bikini avec Sissy de Sissy Mua ou le BBG de Kayla Istine, ou encore le TBC. Si vous débutez, je ne vous conseille pas de faire du sport sans préparation. Grâce au sport fait à la salle et à l’interêt que je porte au sport en général ( je me suis renseignée de mon côté ) j’ai acquis quelques connaissances qui me permettent de ne pas faire n’importe quoi. Il faut aussi prévoir un minimum d’équipement : un tapis, je dirais que c’est primordial. Ça permet d’amortir les pas mais aussi de protéger le dos lors d’exercices au sol. Les haltères peuvent être remplacées par des bouteilles et la corde à sauter par rien, on simule le mouvement. Renseignez-vous également sur les postures et la bonne façon de les effectuer. Le squat, c’est tout un art ! Soyez attentifs à votre dos, surtout lors du gaine. N’y allez pas trop fort, les muscles en prendraient un coup, les articulations aussi. Toujours s’échauffer et s’étirer, s’hydrater et respirer. Aérer l’espace aussi, des vêtements de sport, de la musique si ça vous dit. En ce moment j’écoute des podcasts tout en faisant du sport. La musique finissait par me faire saturer les tympans, surtout les playlists de sport que je trouve assez agressives. Vous pouvez aussi mettre le téléphone sur hait parleur et en profiter pour appeler votre mamie, ou faire vos fentes en vous brossant les dents. Vous pouvez aussi vous exercer devant la Tv ou devant une baie vitrée, regarder la nature. Tout dépend d’où vous êtes. Dans son salon, une chambre d’hôtel… pas besoin de grands moyens. Vous pouvez aussi filmer les vidéos, les enregistrer sur une clé USB et même sans wifi vous pourrez refaire vos séances préférées. Avant de savoir ce qui me convenait le mieux, je suis tombée sur des séances pour le moins nulles, ça m’arrive encore. Je ne puis que vous recommander de tester, encore et encore, et vous verrez ce qui vous plait. Tour ça sans dépenser 1ct.

s_5ac02f0885e605553aac3a1a  f5b5bb612d05f1f5c7793f890d212d34

 

Donc non, faire du sport ne coute rien si ce n’est de la motivation, de l’endurance et de la confiance. Never give up, même à bout de souffle on continue et on repousse ses limites. Je me suis surprise à plusieurs reprises. Rien qu’aujourd’hui je me suis levée avec un mal de crâne pas possible et fatiguée. J’ai fais une séance d’1h de sport avec pas mal d’exercices intenses. J’ai puisé dans mes ressources et je suis fière de moi. Commencer à s’échauffer et le corps se met en route, la fatigue disparait. Ce soir je suis un peu dans le coaltar, mais de façon positive. Je vais faire un bon gros dodo et demain tout ira bien. Sans vous parler de la super douche revigorante qui est juste parfaite après la séance ! Et enfiler des vêtements propres qui sentent bons, un coup de parfum et on se sent bien à un point ! Léger(e), défoulé(e), vidé(e) de stress et de tensions… Le sport est bien pour le corps mais aussi pour l’esprit. Faites en fonction de vous, pour vous.

thenewfitme-nike-women-ads-inspire-me

Êtes-vous un sortie occasionnel, quotidien, quel est /sont vos activités favorites ? Qu’est-ce-qui vous motive à pratiquer du sport ? La santé, le plaisir, l’esthétique… ou un mélange de tout ça ? Personnellement je le fais car j’aime ça mais aussi car cela me défoule et me fait du bien au moral, mais également car je trouve qu’un corps athlétique est plus joli. Bon, je suis anorexique donc très maigre et loin d’être ultra musclée mais je vois bien que j’ai plus de biceps, d’abdos et de mollets qu’avant que je m’exerce intensément au quotidien. Bien sûr manger n’importe comment ne compensera pas même des heures de sport par jour. Quelques écarts ne font pas de mal, mais c’est un tout. La santé passe par l’être et le ressentir, la pensée et l’endurance physique mais aussi psychique. Ouh lala, c’est que je n’arrive pas à m’arrêter d’écrire. Cet article est interminable, il me faut mettre un point final. Ne sachant pas comment y mettre un terme, je vais simplement vous dire bon entrainement, bonne santé, bon appétit, bonne nuit, bonne année, bonne réussite, bonne continuation et à très vite dans un prochain article !

Bisous, Ada. 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s