Cancer, cancer

30457-don-cancer-reduction-imports-recherche-20012017010841

Bonjour guys ! Je conçois que le titre de cet article en décourage d’avance certains, mais je ne le fait pas dans un but déprimant. Au contraire, ici pas de chiffres, pas de termes techniques, juste moi qui parle de cette maladie. Pas seulement car nous sommes en octobre et que c’est le moi rose, on ne devrait pas en parler une fois par an. J’ai décidé d’écrire à ce sujet car il est important à mes yeux. Non je n’en souffre pas, du moins pas que je le sache, mais il sommeille en moi. Il peut se réveiller à n’importe quel moment ou bien faire comme la Belle au Bois Dormant et rester pour aussi longtemps que j’existe les yeux clos, profondément endormi au fond de mes cellules. Oui mais voilà, j’ai quand même peur. Je n’y pense pas tous les jours certes, mais souvent. Trop souvent. Ce n’est pas la mort qui m’effraie, c’est la souffrance. L’agonie, me languir de mourir pour être délivrée. Je me fiche de perdre un sein, ils ne sont déjà pas bien gros. Mes cils et mes sourcils, et bien je mettrais des faux et en tracerais de nouveaux. Plus de cheveux ? J’aurais froid à la nuque, les perruques existent. J’aurais une bonne excuse pour changer régulièrement de coupe : carré court blond platine à frange ce matin, Raiponce rousse à midi, brune à boucles hollywoodiennes ce soir et chauve souris cette nuit.

Ce qui m’angoisse c’est le traitement. Chimio, radiothérapie et tout le fatouin. Les séances interminables, vomir, ne pas dormir, mal partout, les sécheresses cutanées… Stop. J’ai dis que je n’écrirais pas de choses affligeantes car je ne pense pas que les personnes dont Mlle. Au Bois Dormant s’est réveillée veulent parler de cette princesse capricieuse comme les tirants vers le bas, les affaiblissants. Non. Ils sont les gens les plus forts que je connaissent, je ne sais pas comment ils font pour supporter cette chieuse.

Définition du cancer selon le Larousse :

  • Ensemble de cellules indifférenciées qui, échappant au contrôle de l’organisme, se multiplient indéfiniment, envahissent les tissus voisins en les détruisant, et se répandent dans l’organisme en métastases ; la maladie qui en résulte.
  • Mal insidieux capable de gangrener un groupe. 

17380531-21887514

Un mal insidieux, c’est le bon terme. Notre corps créé lui-même ce qui le consume. Quelle ironie… Certes il faut bien mourir un jour, et quitte à mourir autant trouver une raison, la maladie permet de se dire « Au moins je vais mourir de quelque chose ». La mort effraie moins, elle semble moins absurde. Mourir de la vie, c’est plutôt con, mourir du cancer c’est être un martyr, on a pitié de nous, on nous admire, on fait de beaux discours pour notre enterrement / crémation. Pourquoi les malades sont plaints ? C’est si pénible d’être regardé, dévisagé avec peine, avec peur parfois. Ils ne sons pas méchants ses yeux scrutateurs, ils ne pensent pas à mal. Mais ces yeux peinés n’aident pas. Dans le regard de l’autre on voit son propre reflet. En tant que malade, la seule chose que l’on a l’impression de refléter est quelqu’un de malade et de mourant. Un cadavre ambulant parfois. Comme si on était déjà mort. Mais non punaise, je suis là, vivante ! N’arrêtez pas vos pupilles sur moi. Je vis avec cette fichue maladie 24h/24, pas besoin de me le rappeler. Vous voulez m’aider ? Alors traitez moi comme une personne normale.

Voici quelques liens utiles pour en savoir plus sur la Belle aux Bois Dormant :

Fondation contre le cancer du sein : http://www.cancerdusein.org

Ligue contre le cancer : https://www.ligue-cancer.net

L’un des avantages de cet octobre rose c’est que la Belle aux Bois Dormant est un conte de plus en plus raconté. Cette histoire fait prendre conscience de pas mal de choses à pas mal de gens, ce qui est un point positif. Avant, on ne retenait que le méchant dragon dans cette histoire, mais il ne peut nous atteindre que si nous avons peur. Rien ne nous oblige à nous battre, on peut décider de se laisser faire bruler. Mais on peut aussi décider d’enfiler son armure, ou plutôt sa combinaison anti-flammes, et de passer à travers le brasier telle Daenerys Targaryen ( oui, j’aime tellement GOT que j’ai réussi à caser la série dans un article sur le cancer ). Afin d’être la plus belle des princesses, plus belle que cette blondasse qui commence à ouvrir les yeux ( je n’ai rien contre les blondes, si le personnage était brun j’aurais écris  » cette brunasse  » ), des perruques, foulards, turbans, crèmes, crayons, rouges à lèvres, faux cils… sont à notre disposition. « Miroir, miroir, dit moi qui d’entre toutes est la plus belle ». Zut, c’est pas la même histoire. Oh et puis crotte, on a qu’à chacun écrire la notre.

Meme Cosmétics : https://www.memecosmetics.fr/fr/

16462939_679240585614101_2970852680447229010_o

Ce site vend des cosmétiques de qualité, formulés en France, sans ingrédients douteux et autres perturbateurs endoctriniens, aux résultats prouvés cliniquement et dont une partie des bénéfices perçus par les ventes a été reversée à Rose Magazine au premier trimestre 2017. En plus, les deux fondatrices de la marque ont connues le cancer chez des proches. En plus de tout cela, les prix sont abordables, surtout quand on sait qu’ils sont à base de produits naturels, bio et made in France. Par exemple le vernis coute 8.90E, la crème pour le corps 19.90E les 200ml ou encore 24.90E la brume pour les cuirs chevelus irrités. Sur le site vous trouverez également des articles de conseils sur l’utilisation des produits mais aussi une rubrique « mieux vivre son cancer ». Solidarité et sourire sont au coeur de Même.

Les Franjynes : http://lesfranjynes.com/

juliemeunier-1080x720

Chauve elle ? Eh oui, ce joli brin de femme a comme nous le voyons un turban mais également une fausse frange à clipper qui donne l’illusion qu’une chevelure blonde recouvre son crâne. Une frange et un foulard, et hop vous voila transformée en Franjyne. Ce site charme par son côté décalé qui ne prend pas le sujet du cancer de façon morose. Il y a plusieurs couleurs de cheveux, vous pouvez changer de tête à volonté. Par contre il faut compter 50E la frange. Mais les cheveux sont de qualité. Il y a aussi une gamme pour les jeunes filles car oui, le cancer touche aussi les enfants, et je trouve cela très touchant que la fondatrice ai pensée à les inclure. Elle a été atteinte d’un cancer du sein et s’est lancée dans la création de ce site qui propose aussi des tutos coiffure. A vos franges les Franjynes !

Voici deux sites supplémentaire parmi tant d’autres vendant des turbans, foulards, perruques, cosmétiques… pour les personnes atteintes de cancer :

Comptoir de vie : https://www.comptoir-de-vie.com

Rose comme femme : http://bit.ly/2yCHqGF

Mais une femme chauve n’a pas à avoir honte, la beauté n’est pas dans la chevelure. La beauté est dans l’âme, la force, l’aura que l’on dégage. On peut être chauve et heureuse, féminine et épanouie, souriante et battante, fière d’être en vie car malgré tout, la vie est belle et nous aussi.

natalie_portman_bald

Et vous, êtes vous touché(e)s de près ou de loin par le cancer ? Je sais que c’est un sujet difficile, mais c’est justement car nous n’en parlons pas assez qu’il y a autant de souffrance à aborder le sujet. Je crois au contraire que le fait de s’exprimer, de partager permet d’évacuer, de trouver du soutien, de la solidarité, de l’humanité. Le cancer, c’est ensemble que nous le vaincrons. La Belle au Bois Dormant restera endormie. On va la shooter aux somnifères et vous verrez, elle est pas prête de se réveiller !

Bisous, Ada. 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s